Martine Aubry



Martine Aubry Martine Aubry
Origine & Etudes
Martine Aubry, est née Martine Delors le 8 août 1950 dans le XVIIe arrondissement de Paris.
Martine Aubry est la fille de Jacques Delors et de Marie Lephaille. Son père occupait des postes importants dans le domaine politique français. Il était ministre des Finances de 1981 à 1985 et président de la commission européenne jusqu’en 1995.
Martine Aubry avait un frère, Jean-Paul Delors qui est maintenant décédé.

Martine Aubry a fait ses études primaires et secondaires dans des établissements privés et publics, notamment les lycées parisiens Notre-Dame-des-Oiseaux et Paul-Valéry. Elle étudie par la suite à l’Université Paris II Panthéon-Assas et y obtient une licence en sciences économiques. Elle est ensuite diplômée de l’institut des sciences sociales du travail et de l’institut d’études politiques de Paris. Elle  intègre l’Ecole nationale d’administration en 1973 et en ressort en 1975 en tant qu’administratrice civile.

 

Vie familiale

Martine Aubry est actuellement mariée avec Jean-Louis Brochen, Maître des requêtes au Conseil d’Etat. Elle a toutefois gardé le nom de Xavier Aubry, avec qui elle est divorcée depuis 2004. Ils ont eu ensemble une fille qui se prénomme Clémentine. Celle-ci travaille actuellement au Musée du Louvre comme administratrice.

 

Emploi non politique

Martine Aubry est professeur à l’Ecole Nationale d’Administration depuis 1978. Elle a aussi déjà occupé le poste de Directeur Général Adjoint du groupe Péchiney.

 

Passions / Activités

 

Parcours politique

La carrière politique de Martine Aubry démarre rapidement après l’obtention de ses diplômes. Fraîchement sortie de l’Ecole nationale d’administration, elle devient haut fonctionnaire au ministère du travail de1975 à 1979. Elle occupe par la suite le poste d’administrateur civil détaché au Conseil d’Etat durant une année (1980-1981) et poursuit sa carrière en tant que conseillère technique au cabinet du Ministre du travail. Chargée de mission du ministre des Affaires sociales et de la solidarité nationale en 1983 et 1984, elle devient Directrice des relations du travail (au ministère du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle) jusqu’en 1987 où elle est promue maître des requêtes au Conseil d’Etat. Elle est nommée ministre du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle en mai 1991 et occupe ce poste, durant les gouvernements Cresson et Bérégovoy (jusqu’en 1993). Elle consacre ensuite beaucoup d’énergie pour le département du Nord. Elle devient première adjointe du Maire et vice-présidente de la communauté urbaine de Lille en 1995 et occupe ces postes pendant six ans. Elle est également brièvement députée de la 5e circonscription du Nord en 1997 avant de démissionner pour assurer ses fonctions de ministre de l’emploi et de la solidarité durant le gouvernement de Lionel Jospin.
Elle est « madame 35h » car elle a participé à la mise en place de la loi relative aux  35 heures ainsi que de celle concernant  la Couverture maladie universelle.

En dehors de sa carrière politique nationale, Martine Aubry est très populaire à Lille pour les nombreuses actions qu’elle y entreprend.
Elle y est notamment Maire depuis mars 2001. Elle est aussi Présidente de la Communauté urbaine de Lille depuis 2008 et de l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai depuis 2010.
Par ailleurs, Martine Aubry est connue pour sa participation à l’instauration de certains projets régionaux et nationaux connus comme Lille 2004, capitale européenne de la culture (un immense évènement qui a attiré à Lille plus de neuf millions de touristes).
Depuis novembre 2008, elle est première secrétaire du Parti socialiste.

 

Citations

Martine Aubry a déclaré en 1997 : « Je dis les choses en face, je ne suis pas faux-cul. Mais je crois être bien moins dure que beaucoup de gens en politique. Je suis même peut-être trop sensible »

Sites ou blogs

Membre de l’organisme Parti socialiste